Accueil / Blog

Blog

FSS vs FS Infographic

Machines d’emballage de yaourts – FFS vs FS

mai 11, 2021

Lorsqu’il s’agit de choisir le bon équipement pour l’emballage de produits laitiers, il existe de nombreuses options disponibles. En ce qui concerne les machines d’emballage de yaourts en revanche, les transformateurs de produits laitiers n’ont généralement à choisir qu’entre deux classifications de machines : les machines form-fill-seal (FFS) ou fill-seal (FS). Choisir le type de machine le plus pertinent et le plus rentable pour votre entreprise dépend en grande partie de quelques facteurs opérationnels et spécifiques à votre activité. Dans cette publication, nous comparerons les avantages et les inconvénients des machines à pots de yaourts FFS et FS, et apporterons quelques conseils afin de vous aider à choisir l’une ou l’autre option.

Mais avant de plonger plus en détails dans ce comparatif, il convient de faire un petit rappel de ce que sont les machines FFS et FS et des raisons qui pourraient amener un transformateur de yaourts ou de produits laitiers à privilégier l’une des deux options.

Qu’est-ce que le FFS ?

Les machines de formage-remplissage-scellage (FFS, pour Form-fill-seal) utilisent la chaleur et l’air comprimé pour convertir un film plastique en pots personnalisés, qui sont ensuite remplis, scellés et coupés. La polyvalence, l’hygiène et les coûts de main-d’œuvre réduits arrivent en tête des avantages des machines FFS pouvant séduire les transformateurs de yaourts et de produits laitiers.

Qu’est-ce que le FS ?

Les machines de remplissage-scellage (FS, pour Fill-seal) sont utilisées pour remplir et sceller des pots préformés. La rentabilité sur des volumes réduits, l’emprise au sol limitée et la flexibilité des références en fin de ligne sont les raisons principales pour lesquelles un transformateur de yaourts ou de produits laitiers pourrait choisir une machine FS.

FFS vs FS : Machines d’emballage de yaourts [Infographie]

Machines d’emballage de yaourts – FFS vs FS

Ce que cela signifie pour les transformateurs de produits laitiers


Dépenses d’exploitation (OPEX)

Les avantages en termes d’OPEX entre le FS et le FFS dépendent en grande partie des volumes de production. Le FS permet des OPEX plus avantageuses pour des volumes inférieurs à 12 000 unités, mais au-delà, le FFS est à privilégier. De par leur conception, les machines FFS offrent des taux de débit plus élevés que les machines FS et permettent de répondre à des besoins d’automatisation plus complexes. Certaines machines FFS peuvent embarquer jusqu’à trois doseurs. Les machines FS sont généralement utilisées pour basculer entre plusieurs produits fabriqués en lots réduits et sont donc conçues avec l’ergonomie de l’opérateur et la souplesse de basculement comme priorités.


Exigences opérationnelles

Il est possible d’obtenir des coûts de main-d’œuvre inférieurs avec une machine FFS pour produits laitiers étant donné qu’un seul opérateur peut contrôler deux machines FFS simultanément. Une machine FS quant à elle nécessite souvent deux à trois opérateurs. Étant donné que l’exploitation de machines FS nécessite plus de main-d’œuvre, les transformateurs de produits laitiers ayant recours à ces machines sont susceptibles de constater des taux de roulement du personnel supérieurs à ceux des transformateurs utilisant des machines FFS.

En revanche, les machines FS nécessitent moins d’opérations de maintenance, entraînant donc des coûts de main-d’œuvre moins élevés dans ce domaine. Les machines FS ont aussi généralement une emprise au sol moindre par rapport aux machines FFS, présentant ainsi un avantage certain pour les transformateurs de produits laitiers soumis à des contraintes d’espace importantes.


Durabilité

Les systèmes FFS ont une empreinte carbone plus faible que les systèmes FS car ils consomment moins d’énergie. Ils permettent également de réduire les coûts de transport et les émissions car les films plastiques pèsent moins lourd et prennent moins de place que les pots préformés lors du transport. De plus, la méthode FFS offre aux opérateurs la possibilité de réduire l’épaisseur du plastique et, de ce fait, réduire la consommation de plastique.

Si l’outil de coupe innovant SNAPCUT permet de travailler le PET, le PP, et d’autres plastiques recyclables sur les machines FFS, la méthode FS est historiquement considérée comme plus flexible vis-à-vis de tous les pots préformés, y compris les matériaux d’emballage recyclables tels que le PP, le PET, le verre et le carton.


Attractivité en rayon

Grâce à l’utilisation de film plastique au lieu de pots préformés, la méthode FFS offre aux transformateurs de produits laitiers une plus grande flexibilité dans le choix de leur propre forme de pot pour la production à grande échelle. Cela leur donne un avantage sur leurs concurrents limités par les formes standard des pots préformés. Dans la plupart des cas, les pots FS doivent être empilables, ce qui limite les options de design. Cependant, pour les petits lots de production, la méthode FS permet aux transformateurs de produits laitiers d’avoir accès à une large palette de formats de pot de différents diamètres et avec ou sans couvercle clipsable. En complément de ses machines FFS, Synerlink propose une assistance à la conception des emballages industriels visant à aider les transformateurs de produits laitiers à concevoir des emballages spécifiques afin de se démarquer de la concurrence une fois dans les rayons des magasins.


Qualité des pots

Les transformateurs de produits laitiers utilisant les machines FFS gardent également un plus grand contrôle des normes de qualité de leurs pots pour une production à plus grande échelle. Ils peuvent définir et vérifier la qualité des matériaux utilisés pour former leurs pots et ainsi s’assurer que lorsque ceux-ci seront empilés sur une palette, ils ne cèderont pas sous le poids. Il est aussi possible de se procurer des pots préformés de qualité supérieure pour les machines FS, mais le coût unitaire est alors plus élevé. C’est pour cette raison que ces pots sont plus susceptibles d’être choisis pour des volumes de production réduits.


Exigences sanitaires

La méthode FFS propose des procédés ultra-propres pour les produits laitiers vendus au rayon frais. Par exemple, les machines FFS Synerlink assurent une décontamination appropriée (ultra-propre) de l’intérieur du pot en amont des phases de « remplissage » et de « scellage » du processus FFS. La méthode FS donne aux transformateurs de produits laitiers un meilleur accès à une décontamination à log plus élevé de leurs matériaux d’emballage.


Formats des packs

Les machines FFS permettent aux transformateurs de produits laitiers de produire des multipacks de yaourts sans avoir à payer pour du film étirable supplémentaire ou un emballage carton secondaire. Cela est dû au fait qu’une machine FFS permet, de par sa nature, aux transformateurs de produits laitiers de définir leurs propres paramètres en matière de forme des packs, de taille, etc.


Dépenses d’investissement (CAPEX)

Lorsqu’il s’agit de choisir entre une machine d’emballage de yaourts FS ou FFS, les dépenses d’investissement sont comparables. Les méthodes FS et FFS sont équivalentes sur ce point.

Choisir une machine d’emballage de yaourts

Choisir entre le FFS et le FS n’est que la première des nombreuses décisions que vous devrez prendre dans la recherche de votre nouvelle machine d’emballage de yaourts. Sous chacune de ces classifications se cachent plusieurs facteurs qui définiront quelle machine est la plus adaptée à vos besoins. Contactez Synerlink dès aujourd’hui pour obtenir de l’aide dans la sélection de la bonne machine pour votre entreprise.

[Nous contacter]

A propos des auteurs

Fabien Jego

Fabien Jégo, a été Directeur de la conception pour le groupe Conception d’emballages industriels de Synerlink pendant 10 ans, avant d’être également nommé Directeur commercial produit pour les pots chez Synerlink en 2021. Fabien dispose d’une formation dans la Conception industrielle, enrichie par 20 ans d’expérience professionnelle en tant que Concepteur d’emballages et Ingénieur commercial chez Tecma-Aries et MSK. Tout au long de sa carrière, il a développé une connaissance approfondie des produits et des mécanismes commerciaux.

 

Gilles Demare

Gilles Demare, Directeur des ventes Mises à jour et Services chez Synerlink, a été nommé Responsable Grands Comptes pour les Nouveaux équipements pour le compte DANONE de Synerlink en 2021. Gilles dispose de plusieurs années d’expérience dans l’industrie, le marketing et la vente. Après avoir occupé un poste dans le service Marketing chez PCM, puis dans le service Marketing et Ventes chez Plastic Omnium, il a rejoint Synerlink en septembre 2011 en tant que Directeur des ventes de nouveaux équipements pour la Russie. Un an plus tard, il est nommé Directeur des ventes Mises à jour et Services.

Ressources associées