Accueil / Actualités

Actualités

PET packs exiting Form-Fill-Seal cutting tool

SYNERLINK annonce l’arrivée du multipack PET

juil. 01, 2020

En proposant une solution de pré-découpe fiable du PET, SYNERLINK offre une nouvelle alternative au PS pour toutes les machines FFS existantes ou à venir.

SYNERLINK était déjà l’un des rares fabricants à maîtriser parfaitement la découpe du PET sur machines FFS et à proposer un système découpe/attaches pour les conditionnements par 2. Mais cette offre limitait le passage du PS au PET aux segments haut de gamme et imposait un nouveau geste au consommateur, twister le pack plutôt que de le plier.

Avec ses nouveaux outils de pré-découpe, SYNERLINK offre aux fabricants la possibilité d’utiliser le PET pour leur coeur de gamme, sans changer les habitudes des consommateurs : le pack se plie et « claque » comme un pack PS.

 

SNAPCUT, l’offre pré-découpe PET personnalisée de SYNERLINK

SYNERLINK s’appuie sur un outil innovant et un processus de qualification fouillé pour offrir une pré-découpe de qualité sur tous types de PET (standard, multicouches, foamé, recyclé).

Chaque film PET fait l’objet d’une analyse en laboratoire permettant d’anticiper son comportement et d’adapter en conséquence l’outil et les paramètres de pré-découpe.

Le résultat obtenu est validé de manière objective et reproductible, sur un matériel développé par SYNERLINK, qui mesure l’angle et le niveau de contrainte à appliquer au pack pour séparer les pots.

Avec SNAPCUT, les fabricants sont assurés d’avoir un outil opérationnel, adapté à leur PET, à leur machine et à leur process.

SYNERLINK mesure également en conditions réelles l’usure de 20 combinaisons de matériaux, traitements et finitions pour pouvoir offrir jusqu’à 10 millions de cycles de pré-découpe sans réaffûtage et optimiser ainsi les coûts opérationnels de ses clients.

 

SNAPCUT est le fruit d’un travail intensif de R&D et d’investissements significatifs, qui ont permis à SYNERLINK d’acquérir un maximum de connaissances sur le comportement mécanique du PET.

Cette offre marque l’aboutissement d’une démarche entamée en 2018, visant à proposer aux industriels de l’agroalimentaire une solution complète, optimisée et réversible d’upgrade pour leurs lignes FFS.

Le PET s’ajoute ainsi au PLA (acide polylactique) dans le portefeuille des solutions alternatives au PS pour gérer la fin de vie des pots en matière plastique.